Comment protéger ses plantes et cultures l’hiver ?

Lorsque vient la saison d’hiver, il existe des plantes rustiques, comme les bougainvillées, les figuiers, les cycas ou encore les palmiers ne résistent pas au froid. En période hivernale, le vent froid, le gel et la neige peuvent gêner la croissance des végétaux frileux. Voici quelques astuces préventives qu’il faut adopter pour protéger ses plantes l’hiver, votre jardin et votre culture durant la vague de grand froid.

Utilisez une couverture isolante

Les plantes d’extérieures les plus sensibles au froid requièrent une protection hivernale adaptée. Ainsi, pour protéger ses plantes l’hiver, les couvertures isolantes constituent une solution à recourir. Appelée autrement, le housse d’hivernage ou encore la voile d’hivernage, la couverture isolante permet aux végétaux frileux de s’acclimater au climat rude. La voile préserve ainsi les espèces rustiques dans un environnement agréablement tempéré.

Cette couverture réalisée avec le tissu en polypropylène est perméable à l’eau et à l’air. De ce fait, la déshydratation des végétaux est ainsi prémunie. Sa faculté a laissé passer la lumière solaire accorde, une meilleure survie des plantes qui craignent le froid d’hiver.

Protection hivernale des plantes frileuses en serre chauffée

La serre chauffée est une alternative pour protéger ses plantes l’hiver dans une condition plus viable. Avec la serre chauffée, il s’avère aisé de réguler la température d’hivernage. Cette option de protection est plutôt indiquée pour les cultures des plantes immatures et les plus rustiques.

Le choix de la serre protectrice se fait essentiellement en fonction de votre culture. Pour les plantes méditerranéennes, les palmiers et les agrumes, il est conseillé d’opter pour une serre hors-gel. En revanche, pour préserver les plantes semi-rustiques et tropicales, vous pouvez les abriter dans une serre chaude. Afin de montrer sa propre serre chauffée, il faut prévoir les matériels nécessaires, comme les arceaux en acier galvanisé ou en plastique et de film transparent en polypropylène, en PVC ou en polyéthylène.

Faire le paillage des plantations sensibles

Le paillage s’avère une méthode qui fonctionne bien afin de protéger ses plantes l’hiver. Ce procédé consiste en particulier à protéger les racines des plantes délicates. En cas de gel, le paillage constitue une solution indispensable en vue de maintenir la chaleur à l’intérieur du sol. Pour cela, vous pouvez tout simplement miser sur les feuilles mortes, les branchages, les écorces et les pailles.

Afin d’offrir une protection optimale de vos plantations, les paillis demeurent des options intéressantes. Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’utiliser des matières synthétiques que naturels pour favoriser la croissance des plantes. Pour faire l’affaire, il existe les cartons biodégradables, les foins et les copeaux de bois.

A quoi sert un composteur ?
Pour des arrosages écolo et économiques : misez sur un récupérateur d’eau !