Pour des arrosages écolo et économiques : misez sur un récupérateur d’eau !

Installer un récupérateur d’eaux pluviales est une solution idéale pour préserver l’environnement tout en faisant des économies. Avec ce système, vous pouvez obtenir des centaines de litres par an, en fonction de la surface de votre toiture. Pour la mise en œuvre, deux options se présentent à vous.

Le récupérateur d’eau installé hors sol

Il s’agit d’un récupérateur d’eau surtout destiné aux travaux d’arrosage des espaces extérieurs de votre maison. Comme votre système sera sous l’exposition permanente des intempéries, vous devez choisir une cuve résistante, de préférence en polyéthylène haute densité (PEHD). Un bassin pour récupérateur d’eau doit être équipé de trop-plein permettant l’évacuation des excès d’eau. Vous devez également veiller à ce que votre matériel soit stable, en le fixant par exemple contre un mur. Ce système est peu coûteux et vous permet de collecter jusqu’à 400 Litres/an. Vous pourrez en récupérer plus, mais il vous faudra une cuve de capacité plus grande et qui risque donc de prendre beaucoup de place à l’extérieur.

Récupérateur d’eau : installation en enterré

Il vous est possible d’installer votre récupérateur d’eau en utilisant une cuve enterrée. Contrairement à la solution hors sol, cette option requiert des travaux préalables. L’idéal est de mettre en œuvre une cuve en béton, qui nécessite l’intervention d’un professionnel. La cuve sera connectée aux conduites d’eaux de pluie. Vous pourrez alors installer des points d’eau dans votre jardin pour arroser. Pour vos besoins en eau de plomberie, vous aurez besoin d’une pompe qui alimentera les appareils sanitaires. Grâce à cette solution, vous pourrez récupérer plus de 1000 litres. Néanmoins, ce système représente un investissement non négligeable, mais l’avantage sur le long terme en vaut largement le coup. L’installation en enterré ne vous prendra pas de place dans le jardin.

Installer un récupérateur d’eau hors sol soi-même

Mettre en place un récupérateur d’eau en extérieur est assez simple. Avant tout, vous devrez veiller à ce que la surface destinée à recevoir le socle de la cuve soit bien plane. La cuve est munie d’encoches qui permettent l’emboîtement avec le support. Elle possède aussi des tenseurs à l’intérieur pour éviter des déformations pendant et après le montage. Creusez le trou et recouvrez à l’aide de matière géotextile. Le trou sera ensuite comblé avec du gravier. Le bas de la cuve doit être percé pour que le robinet du récupérateur d’eau puisse être mis en place. Ensuite, vous aurez besoin d’un joint mousse pour enrober l’arrivée du collecteur, avant de clipser son manchon sur la gouttière ou le conduit d’eau de pluie.

Comment protéger ses plantes et cultures l’hiver ?
A quoi sert un composteur ?